<< Retour à la page des idées déposées

Service d’Accompagnement Post-Natal (SAPA).


Objectif de votre projet :

La création de ce service permettrait d’accompagner et de soutenir les parents dans leur nouveau rôle après l’arrivée d’un enfant.


Localisation de votre projet :

53100 Mayenne, France

Description de votre projet :

Il s’agirait d'accompagner les parents au cours des 1000 premiers jours de l'enfant soit à partir du 4ème mois de grosssesse et ce jusqu’aux deux ans de l’enfant, plus particulièrement après l'arrivée de l'enfant. 

En accompagnant les parents après l’arrivée d’un enfant, cela permettrait de prévenir les Dépressions Post-Partum (DPP) et de protéger les enfants face aux éventuels comportements déviants qui peuvent survenir après l’arrivée d’un enfant dû à plusieurs facteurs (manque de sommeil…) et sensibiliserait davantage ces derniers sur le syndrome du bébé secoué.

Actuellement en France, la caisse primaire d’assurance maladie propose un accompagnement pour les parents au cours des 12 premiers jours de l’enfant. Cela est remboursé à hauteur de 100%.  Dans le cadre du Prado, une sage-femme libérale peut intervenir. Cette consultation post-natale permet d’aborder diverses question. De plus, les services de Protection Maternelle Infantile peuvent également accompagner les parents après la naissance. En cas de besoin, les parents peuvent se rendre au centre de PMI ou les professionnels de la PMI peuvent intervenir au domicile des parents.

Mais qu’en est-il de l’accompagnement des parents au-delà des 12 premiers jours du bébé ?

L’arrivée d’un bébé présente des changements. Les parents se sentent parfois seuls face aux diverses problématiques qu’ils peuvent rencontrer au cours des premiers mois.

François Dolto disait : « On ne naît pas parents, on le devient ».

En recueillant des témoignages de diverses familles et en nous informant sur le sujet de l’accompagnement post-natal, il en ressort un réel besoin pour les familles d’être plus accompagné.

En septembre 2020, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a remis un rapport à la commission d’experts pour les « 1 000 premiers jours » au secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Adrien Taquet.

Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles a déclaré :

 « Nous devons collectivement faire mieux, pour nos enfants, pour nos familles, pour notre société. La science nous y aide, en nous indiquant le caractère fondamental des 1 000 premiers jours. Tirer les leçons de cet apport fondamental, c’est aujourd’hui créer un véritable parcours des 1 000 premiers jours. »

Suite à ce rapport, l’Etat a mis en place un Plan des 1000 premiers jours de l’enfant avec ses recommandations :

-           La création d’un parcours des 1 000 jours, qui comprendrait un accompagnement personnalisé commençant dès l’entretien du 4ème mois, se poursuivant en maternité et jusqu’au domicile, et qui se renforcerait en cas de fragilités (handicaps, troubles psychiques ou fragilités sociales) ;

-           La généralisation de l’entretien prénatal précoce, qui ne concerne aujourd’hui que 28% des grossesses ;

-           L’augmentation des moyens des maternités et des PMI, afin que chacune des 500 maternités sur le territoire bénéficie d’un lien étroit et quotidien avec la PMI pour mieux accompagner les parents ;

-           L’allongement du congé paternité, qui est une première étape d’une réforme ambitieuse du congé parental, dans l’intérêt du développement de l’enfant, mais également pour lutter contre la solitude et l’isolement des mères.

-           La généralisation et l’harmonisation du projet éducatif de l’accueil des enfants avant 3 ans, etc.

Ce sujet, encore tabou, est pris en compte à l’échelle nationale, cela montre que l’accompagnement post-natal doit être plus développé, c’est un réel besoin.

C’est pourquoi, à l’échelle territoriale, nous proposons la création d’un Service D’accompagnement Post-Natal dans un but d’intérêts collectif. Cela permettrait d’améliorer le cadre de vie des jeunes parents du territoire et de créer du lien social en échangeant sur leurs diverses problématiques.

Nous pourrions imaginer :

-           L’intervention d’une auxiliaire de puéricultrice et/ou d’une éducatrice de jeunes enfants pour accompagner au mieux les parents au-delà des 12 premiers jours de l’enfant. Elle accompagnerait les parents autour de l’alimentation, le sommeil, les soins du bébé, le soutien moral du/des parent(s) au retour à la maison.

-           D’une coordinatrice pour informer et communiquer autour de ce service et répondre aux différentes questions par le biais d’une plateforme téléphonique et/ou d’un accueil physique au sein d’un local.

-           En créant une application avec un numéro spécifique pour que les parents qui se sentent isolés dans la journée ou en soirée se sentent écoutés, conseillés et accompagnés s’ils n’osent pas se déplacer.

-           Un lieu d’échange entre parents pour créer du lien social et rompre l’isolement en échangeant sur les différentes difficultés qu’ils peuvent rencontrer au quotidien.

Pour cela, un travail en partenariat serait indispensable avec :

-           La Mairie de Mayenne.

-           La Caisse d’Allocation Familiale des Pays de la Loire.

-           L'Agence Régionale de Santé en lien avec la DREETS et la Commissaire à la prévention et la lutte contre la pauvreté a lancé un appel à projets sur les 1000 premiers jours de l’enfant, pour l'année 2021.

-           La Caisse Primaire d’Assurance Maladie dans le but que ce service d’accompagnement post-natal proposé soit remboursé à hauteur de 100% pour accompagner tout type de famille dans le besoin de ce service.

-           Le Centre Hospitalier du Nord-Mayenne.

-           Les sages-femmes libérales.

-           Le centre de Protection Maternelle et Infantile.


Budget estimé de votre projet (€) :

50000 €


Nom(s) de la ou des personnes portant ce projet avec vous :

Blanchard Chantal


Projet publié
Créé il y a 2 mois par Brunet

Mes commentaires éventuels